Histoire Commune MAirie Saint-Prix Allier Auvergne
Histoire Commune MAirie Saint-Prix Allier Auvergne
Histoire Commune MAirie Saint-Prix Allier Auvergne

L'histoire de la Commune de Saint-Prix

Saint-Prix (sacti Prisci en 1243) tient son nom de St Priest, ancien évêque de Clermont-Ferrand martyrisé au VII e siècle.

Certains objets historiques découverts au Tureau Marmin à Saint-Prix témoignent d’une occupation très ancienne, dès le néolithique, de même que l’existence de tronçons d’une voie romaine (La « Charrière pavée » dans le bois de Godinière).

Les vestiges mis au jour des années 2000, dans la zone nord au lieu-dit Les Jeanrais  semblent attester la présence d’un établissement rural d’époque carolingienne occupé probablement durant le IXe siècle. Les premiers documents écrits datent du XIIIème siècle et Saint-Prix appartenait alors à la seigneurie de La Palice.

Sur le territoire de Saint-Prix, la Chapelle de Beaulieu (XIIe siècle) renferme une statue miraculeuse de la Vierge.

Jusqu’au XIXe siècle, St-Prix se trouvait à l’écart de la Route Royale de Paris à Lyon qui passait plus au Nord, par Droiturier. Le tracé sera modifié sous le Second Empire, faisant de St-Prix le dernier village de l’Allier traversé par l’ancienne Route Nationale 7.

Enfin, le viaduc sur la ligne de chemin de fer St-Germain des Fossés-Roanne, enjambant cette rivière, fut construit en 1854.